René BIDAL, Haut-Commissaire de la République en Polynésie française, a présidé la présentation, par la Direction Interrégionale de Météo France, du bilan de la saison chaude 2015-2016 et de l’exposé des perspectives climatiques pour la saison chaude 2016-2017A cette occasion, Météo France a donné une estimation du risque cyclonique en Polynésie française, pour la saison chaude 2016-2017. Ses services prévoient un scénario « La Niña » faible au cours de la première partie de la saison chaude et un retour à des conditions normales en seconde partie.

Dans ce contexte climatique, les précipitations devraient être au-dessus des normales saisonnières sur les Australes et proche des normales sur le reste du territoire. La probabilité de subir au moins une dépression tropicale « nommée » sur la Polynésie française est de l’ordre de 40 %, ce qui représente un risque moyen. Les archipels les plus concernés par ce risque sont les Australes et dans une moindre mesure les Gambier. Quant au risque cyclonique seul, la synthèse des différents modèles donne une probabilité qui se situe à 22% de voir évoluer un cyclone sur les eaux polynésiennes, ce qui est une probabilité cohérente avec l’analyse d’une année « La Niña » de faible intensité à normale.

Enfin rappelons qu’en toute hypothèse, une vigilance particulière reste de mise quant aux autres phénomènes météorologiques.

La Direction de la défense et de la protection civile du Haut-commissariat a rappelé les mesures de prévention et de protection des risques pour la population, en cas de cyclone. Un ensemble d’éléments complémentaires d’informations sont sur les sites du Haut-Commissariat et de Météo France.

Télécharger (PDF, 3.33Mo)

img_4727img_4720