La Fédération d’Entraide Polynésienne de Sauvetage en Mer (FEPSM) a pris l’initiative il y a plusieurs semaines déjà d’acquérir des balises de détresse personnelles, dites PLB (Personnal Locator Beacon), pour les revendre à prix coûtant, la fédération ayant en effet obtenu de la part du gouvernement de Polynésie française l’exonération des taxes d’importation.

Aussi légère qu’un téléphone portable, la balise PLB se porte sur soi, sa pile a une durée de vie de 6 ans et son autonomie en émission continue est de 30 heures. Utilisée dans de nombreux Pays, cette balise a déjà permis de sauver des milliers de vies.

Sa technologie particulièrement performante est éprouvée depuis de nombreuses années. Une fois déclenchée manuellement, la balise émet un signal qui permet au JRCC Tahiti d’acquérir une position très précise en quelques minutes seulement, grâce aux satellites de la constellation COSPAS-SARSAT qui couvrent l’ensemble de la surface du globe.

Le JRCC Tahiti peut ainsi concentrer les moyens uniquement sur le sauvetage des personnes en détresse et s’affranchir de la phase de recherche, toujours longue et très difficile.

Cet outil est donc particulièrement adapté à la navigation en Polynésie française et le JRCC Tahiti ne peut qu’encourager tous les plaisanciers à s’en équiper.

Elles sont en vente dans les locaux de la FEPSM à Fare Ute pour la somme de 27 000 Fcfp.

Retrouvez la FEPSM sur Facebook en cliquant sur l'image ci-dessous

logo-fepsm_large